3.0    Evolution, transformation et Souffle Perceptible

J'ai présenté le but et la doctrine de Sri Aurobindo et de Mère dans le chapitre 2.1. Voici encore une « invitation » de Mère à participer à cette « aventure » et d'autres citations concernant le sujet :

Mère: « Je vous invite à la grande aventure, et au cours de cette aventure, vous tâcherez spirituellement de ne pas répéter ce que d'autres ont fait avant nous, car notre aventure commence au-delà de cette étape. Nous défendons une nouvelle création, complètement nouvelle, qui comprend tout ce qu'il y a d'imprévisible, tous les dangers, toutes les entreprises risquées - une vraie aventure -, dont le but est une victoire certaine, mais dont le chemin est inconnu et doit être dépisté pas à pas dans l'inattendu. C'est quelque chose qu'il n'y a jamais eu dans l'univers actuel et qu'il n'y aura pas non plus sous la même forme une seconde fois. Si ça vous intéresse, alors venez à bord. Ce qui arrivera demain, ça je ne le sais pas. »

Le 7 novembre 1970 elle dit : « Nous sommes à un moment spécialement favorable de l'existence universelle où, sur la terre, tout se prépare pour une nouvelle création ou plutôt pour une nouvelle manifestation dans la création éternelle »

Au sujet de l’évolution deux autres citations de Mère:« Depuis l'apparition de l'homme il y a deux ou trois millions d'années la nature n'a plus produit de nouvelles espèces, comme si elle avait trouvé en l'homme la forme d'expression la plus adéquate. 

Bon, l'évolution ne peut pas s'arrêter là, sinon ce ne serait plus une évolution. Par conséquent la clé de l'évolution n'est plus maintenant la multiplication des espèces au moyen de la reproduction mais directement dans le pouvoir de la conscience même. Jusqu'à l'apparition de l'homme, la conscience était encore trop attachée à son appui matériel; avec l'homme, elle s'est suffisamment libérée pour commencer sa vraie maîtrise de la nature matérielle et accomplir elle-même ses propres mutations. Du point de vue biologique de l'évolution, cela signifie la fin de la sexualité. Nous sommes à un tournant décisif où il faut passer de l'évolution naturelle par la libido à l'évolution spirituelle par la force de la conscience. »

30 septembre 1966 : « Parce qu’au fond, dans tout ce passage de la plante à l'animal et de l'animal à l'homme (surtout de l'animal à l'homme), les différences de forme sont minimes : la vraie transformation, c'est l'intervention d'un autre agent de conscience. Toutes les différences entre la vie de l'animal et la vie de l'homme viennent de l'intervention du Mental; mais la substance est essentiellement la même et elle obéit aux mêmes lois de formation, de construction. Par exemple, entre un veau qui se forme dans le ventre de la vache et l'enfant qui se forme dans le ventre de sa mère, il n'y a pas beaucoup de différence. Il y a une différence : celle de l'intervention du Mental. Mais si nous envisageons un être PHYSIQUE, c'est-à-dire visible comme le physique est visible maintenant et de la

wpe2.jpg (1221 Byte) retour au sommaire

page suivanteforward.gif (1022 Byte)